La prime d’activité a vu le jour en 2016. Quel en est le principe? En gros, la CAF verse à cinq millions de Français la prime d’activité, un complément de revenu pour les salariés ou travailleurs indépendants majeurs.

Or, depuis le 1er janvier 2020, en réponse au mouvement des “gilets jaunes”, la CAF distribue la prime d’activité à un plus large éventail de personnes.

Comment obtenir la prime d’activité en 2020?

La prime d’activité est ouverte à toute personne :

  • Âgée de plus de 18 ans
  • Percevant des revenus tirés d’une activité professionnelle (salariée, fonctionnaire, indépendante etc.)
  • Résidant en France
  • Française ou titulaire depuis au moins cinq ans d’un titre de séjour autorisant à travailler

Une personne seule peut toucher la prime d’activités si elle gagne entre 285 et 1806 euros nets par mois.

Les étudiants salariés et apprentis peuvent la toucher s’ils gagent au moins 78% du SMIC (autour de 932 euros nets mensuels).

Les travailleurs handicapés, qui perçoivent l’allocation aux adultes handicapés (AAH), peuvent également bénéficier de la prime d’activité y compris lorsqu’ils travaillent en établissement et service d’aide par le travail (ESAT) :

  • Si leurs revenus sont inférieurs à 29 fois le smic, soit 294,35 € en 2020: l’AAH est déduite en totalité du montant de prime d’activité.
  • Si leurs revenus sont supérieurs ou égaux à 294,35 €: l’AAH est prise en compte pour le calcul de la prime d’activité

Le plafond de revenus des allocataires de la prime d’activité, pour une personne seule avec enfant, a été fixé à 1,5 SMIC, ce qui équivaut à 1.790 euros nets par mois.

Ce montant est supérieur de plus de 200 euros par rapport à l’ancien (1.560 euros nets avant 2019).

Quelles ressources sont prises en compte?

Les ressources prises en compte pour la prime d’activité sont celles de la famille. On y inclut les revenus professionnels et certaines aides sociales.

Pour bénéficier de la prime d’activités, vous devrez recenser l’ensemble des revenus de votre famille: ceux de votre conjoint mais aussi de leurs enfants et personnes à charge.

Les revenus pris en compte pour le calcul de la prime d’activité

Les ressources prises en compte sont les suivantes :

  • Les revenus professionnels des salariés ou des indépendants, stagiaires, revenus perçus en congé de maternité…
  • Les revenus de remplacement (allocations chômage, retraite, indemnités maladie, pensions alimentaires etc.)
  • L’avantage en nature que constitue la disposition d’un logement à titre gratuit, déterminé de manière forfaitaire
  • Les prestations et autres aides sociales
  • Tout autres revenus soumis à l’impôt sur le revenu

Certaines aides sociales sont en revanche exclues du calcul du droit à la prime d’activité. Par exemple:

  • Le RSA socle
  • La prime à la naissance
  • Les pensions et rentes d’invalidité
  • La rente d’invalidité pour accidents du travail et maladies professionnelles
  • Les pensions d’invalidité militaires
  • Les pensions de retraite directes à la suite d’accidents, d’infirmité ou de réformes
  • L’allocation d’éducation pour enfant handicapé
  • Le complément libre choix du mode garde d’enfant
  • L’allocation de rentrée scolaire

Vous voulez plus d’informations? Voici le simulateur officiel de prime d’activité pour savoir combien vous pouvez toucher: https://wwwd.caf.fr/wps/portal/caffr/simulateurpa/

Pour faire sa demande: http://www.caf.fr/allocataires/mes-services-en-ligne/faire-une-demande-de-prestation

Vous voulez d’autres idées pour gagner de l’argent? 🙂 Je recommande:

Prime d’activité pour travailleur indépendant: comment obtenir jusqu’à 1.790 euros par mois